Le quotidien régional La Marseillaise en liquidation judiciaire

La nouvelle est tombée le 13 juillet 2020 : suite aux conditions économiques dues à la crise du covid-19 le quotidien régional La Marseillaise a été placé en liquidation judiciaire avec poursuite d’activité.

Les locaux de La Marseillaise, à Marseille le 17 novembre 2014

Les locaux de La Marseillaise, à Marseille le 17 novembre 2014 — Boris Horvat AFP

Le journal a donc trois mois pour trouver un repreneur. Durant cette période les emplois sont protégés, la parution du journal et l’ensemble des activités du journal sont préservées.

« La Marseillaise aujourd’hui viable d’un point de vue économique puisqu’elle est passée d’un déficit d’exploitation de 1,2 millions d’euros en 2018 à moins de 55 000 euros en 2019, qu’elle avait de nombreux projets de développement, les banques ont refusé de lui accorder un crédit pourtant garanti à 90% par l’Etat pour passer le cap de la crise. » Jean-Marc Béhar – Président des Editions des Fédérés

source : https://www.lamarseillaise.fr/societe/les-editions-des-federes-mises-en-liquidation-avec-poursuite-d-activite-NJ3920825

Evolution des habitudes digitales pendant la crise du Covid-19

Hootsuite, le leader mondial de la gestion des médias sociaux et We Are Social, l’agence internationale, dévoilent dans leur rapport Digital 2020 l’évolution des habitudes digitales pendant la crise du Covid-19*.

*Les pays étudiés sont : Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Belgique, Brésil, Chine, Espagne, Etats-Unis, France, Inde, Italie, Japon, Nouvelle-Zélande, Philippines, Pologne, Roumanie, Royaume-Uni, Singapour.

Les rôles clés du digital face au confinement

Dans leur rapport Digital de juillet 2020, Hootsuite et We Are Social rapportent que pour 83 % des personnes interrogées, les technologies connectées à internet leur ont permis de faire face au confinement. 76 % affirment que cela a permis à leurs enfants de continuer à suivre leurs cours et 65 % assurent que cela a permis de divertir leurs enfants.

Pour 74 % d’entre eux, ces technologies ont permis de garder le lien avec leurs proches et 67 % déclarent qu’ils ont pu continuer à travailler (employés de bureau).

Moins de temps sur les mobiles mais plus de temps sur les ordinateurs

En avril 2020, 76 % des internautes interrogés dans les pays étudiés déclaraient passer plus de temps sur leur mobile, ce chiffre est descendu à 70 % en juillet 2020, tout comme le temps passé devant les télévisions ou appareils de streaming (passant de 34 % à 32 %).

Le temps passé devant les ordinateurs à quant à lui augmenté, passant de 45 % à 47 % pour les ordinateurs portables et 32 % à 33 % pour les ordinateurs fixes.

Enfin les commandes vocales et les montres connectées connaissent un pic d’utilisation avec 14 % des personnes interrogées déclarant utiliser davantage les commandes vocales (contre 11 % en avril 2020) et 9,1 % pour les montres connectées (contre 6,3 % en avril 2020).

Baisse des activités digitales

– 54 % des personnes interrogées regardent plus de films et séries en ligne (contre 57 % en avril 2020)

– 43 % déclarent passer plus de temps sur les réseaux sociaux (contre 47 % en avril 2020)

– 42 % passent plus de temps sur les messageries instantanées (contre 56 % en avril 2020)

– 37 % écoutent plus de musique en ligne (contre 39 % en avril 2020)

Le pourcentage de personnes ayant déclaré utiliser plus d’applications mobiles et jouer davantage aux jeux vidéo reste inchangé avec respectivement 36 % et 35 %. On note une légère hausse en ce qui concerne la création de vidéos et l’écoute de podcast passant respectivement de 15 % à 1 6% et de 14 % à 15%.

Les hommes prévoient de continuer à travailler de chez eux

27 % des internautes des pays interrogés prévoient de continuer le home office après la fin de la crise. La moyenne en France est de 18 %.

Dans le détail ce sont majoritairement les hommes qui prévoient de continuer de travailler de chez eux, et plus particulièrement les hommes de 16 à 24 ans.

Les 16 à 24 ans utilisent davantage les médias sociaux depuis le Covid-19

Dans le monde 4 3% des internautes déclarent utiliser davantage les médias sociaux depuis la crise sanitaire, en France la moyenne est de 31 %.

D’un point de vue mondial, ce sont majoritairement des femmes qui utilisent le plus les réseaux sociaux et plus particulièrement les 16-24 ans.

Le boum des plateformes de vidéos conférences

D’après le rapport Digital 2020 de Hootsuite et We Are Social, la plateforme Zoom accueillerait 300 millions d’utilisateurs par jour, contre 100 millions pour Google Meeting, 75 millions pour Microsoft Teams et 40 millions pour Skype.

Cisco Webex reçoit quant à elle 500 millions de participants par mois.

Cinq conseils pour réussir sur TikTok

Le réseau social a été l’application la plus téléchargée en Mars 2020, avec 96%[1] de téléchargements en plus.

Les challenges, la création de chansons et le suivi des tendances sont parmi les clés du succès sur la plateforme.

Depuis le début de la crise du coronavirus et le confinement, les médias sociaux et les applications de visioconférence ont été la clé pour rester en contact. Selon le rapport Digital 2020 rédigé par Hootsuite et We Are Social, en avril, le nombre d’utilisateurs des réseaux sociaux dans le monde a augmenté de 8,7% par rapport à 2019 (soit une augmentation de 304 millions de personnes).

Mais TikTok s’est particulièrement démarqué au cours de cette période.  Les téléchargements ont explosé ces derniers mois, pour en faire l’application la plus téléchargée du mois de mars avec 96% de téléchargements en plus par rapport à l’année dernière.

Les utilisateurs ont trouvé avec ce réseau social où de courtes vidéos et chorégraphies sont à l’ordre du jour un moyen de s’échapper d’un quotidien morose. Cette plateforme, qui compte plus de 800 millions d’utilisateurs, selon le rapport Hootsuite et We Are Social, est un réseau idéal pour les marques. Les utilisateurs de TikTok sont la génération Z, dont l’âge varie entre 16 et 24 ans. Cette plateforme est une source précieuse d’informations car elle permet aux marques de connaître les goûts et les motivations de cette génération.

Hootsuite, leader de la gestion des médias sociaux, a synthétisé cinq conseils pour les marques qui veulent réussir sur TikTok :

  1. Observez les tendances : TikTok est un média en constante évolution où les vidéos virales et les nouvelles tendances apparaissent quotidiennement. Il s’agit d’examiner attentivement les tendances car elles sont de véritables indicateurs sur ce qui intéresse votre cible.
  1. Atteignez un nouveau public grâce aux vidéos : Les vidéoscourtes, inédites et enregistrées au format portrait sont l’essence même de TikTok. La stratégie sur cette plateforme ne doit pas être axée sur les ventes, car ce n’est pas ce qui intéresse les utilisateurs, mais ce réseau social est un excellent canal pour positionner votre marque. Les challenges, l’innovation, l’humour et les danses sont essentiels pour percer sur TikTok et atteindre une population très spécifique.
  1. Créez des challenges hashtag : De nombreuses marques comme NFL, Sunsilk ou Universal Pictures ont commencé à créer des campagnes avec ces challenges. Environ 16% de toutes les vidéos sur la plateforme sont liées à des challenges hashtag. Ils encouragent les utilisateurs à créer des vidéos à l’aide d’une chanson spécifique ou de différents mouvements de danse, mais toujours en utilisant un hashtag particulier. 35% des utilisateurs participent souvent à ces défis. En outre, bon nombre des challenges qui commencent dans TikTok se sont propagés sur d’autres réseaux sociaux, comme c’est le cas de le #SwagStepChallenge Pepsi qui a également atteint Twitter et YouTube ou le #GettyMuseumChallenge qui a été initialement lancé sur Twitter mais qui a aussi inspiré les utilisateurs de TikTok.
  1. Lancez des campagnes d’annonces sur la plateforme : Les publicités d’acquisition ou le Brand TakeOver peuvent être un bon choix pour une marque. Ces publicités sont celles qui apparaissent dès que vous ouvrez l’application. Elles peuvent être de format différent, une vidéo, un GIF ou une image en plein écran, qui s’étend sur trois à cinq secondes et peuvent conduire à des liens vers une page de redirection externe ou interne. TikTok ne permet qu’un seul annonceur pour ce format par jour et garantit cinq millions d’impressions par jour.
  1. Créez de chansons de marque et association avec les influenceurs : Les jingles publicitaires ont toujours été très présents dans les publicités traditionnelles. Maintenant, avec des plateformes comme TikTok, la musique peut faire décoller une campagne publicitaire. Il est également important qu’une marque s’associe à un influenceur afin que les challenges ou les hashtags proposés atteignent beaucoup plus de personnes. Par exemple, OREO a créé une chanson et s’est associé à un influenceur TikTok pour promouvoir son challenge #WhatsYourStuf (avec plus de 4 milliards de vues jusqu’à présent), ou comme la marque Chipotle, qui, pour le Super Bowl de cette année, s’est associé avec Justin Bieber pour promouvoir son single « Yummy ».